Publiée le

Plus de 72,000 résidents au sein de la MRC d’Arthabaska

Note importante

Cette nouvelle a été publiée il y a plus de 3 ans, il se peut donc que l'information qui y figure ne soit plus valide.

Pour prendre connaissance de nos actualités les plus récentes, nous vous invitons à consulter notre fil de nouvelles complet.

Fil de nouvelles

La MRC d’Arthabaska a pour la première fois dépassé le cap des 70,000 résidents en 2016, et ce, en fonction des données du dernier recensement canadien. Plus précisément, la MRC compte 72,067 personnes sur son territoire comparativement à 69,325 en 2011, soit un accroissement de 3,9%.
Plus de 72,000 résidents au sein de la MRC d’Arthabaska

Ces données sont favorables alors que, pour cette même période, la région administrative du Centre-du-Québec obtenait une augmentation de 3,5% et que l’ensemble du Québec faisait un gain moyen de 3,3%.

 

Donnnées issues du recensement 2016

Statistique Canada a dévoilé le 8 février dernier les résultats du plus récent recensement, effectué en mai 2016.

"Les municipalités de Victoriaville et sa région sont dynamiques et offrent un beau cadre de vie autant à de jeunes familles qu’à des personnes plus âgées. C’est un réel bonheur de constater qu’au cours des dix dernières années, la population de la MRC a augmenté de 8,8%, soit de près de 6000 citoyens. Il n’en demeure pas moins que tous demeurent aux aguets afin d’améliorer sans cesse les conditions et d’attirer encore des investissements et par le fait même des emplois et donc des nouveaux résidents", mentionne monsieur Lionel Fréchette, préfet de la MRC d’Arthabaska.

Parmi les municipalités qui ont connu les plus fortes hausses démographiques entre 2011 et 2016, il faut noter Saint-Louis-de-Blandford avec une augmentation de 12%, passant du même coup le nombre magique des 1000 résidents, suivie par Saints-Martyrs-Canadiens à 11,9%, Victoriaville avec un gain de 6,1%, ainsi que Saint-Albert, Saint-Christophe-d’Arthabaska, Sainte-Hélène-de-Chester et Ham-Nord qui ont vu leur nombre de citoyens augmenter entre 4% et 5% durant cette même période.

"Le portrait n’est pas identique d’une extrémité à l’autre du territoire, alors que 9 des 22 municipalités ont connu une diminution du nombre de citoyens depuis dix ans. Nous avons des défis à relever afin d’attirer des gens non seulement dans les centres urbains, mais également dans les plus petites municipalités.

L’amélioration de la couverture Internet et cellulaire via un service de fibre optique pour l’ensemble des résidents et des entreprises du territoire est un bel exemple de l’amélioration d’un service qui pourrait s’avérer positif", ajoute monsieur Fréchette.

La ville de Victoriaville demeure la plus peuplée de la MRC d’Arthabaska avec 46,130 citoyens suivie par Warwick, regroupant 4635 résidents. À noter que la moitié des municipalités situées sur le territoire compte moins de 1000 habitants, et ces dernières ont vu leur représentation démographique à l’intérieur de la MRC diminuer de 8,9% en 2006 à 8,3% en 2011.

 

Au niveau canadien

L'exercice de collecte des données a dénoté un léger ralentissement de la croissance de la population canadienne, alors qu’elle s'est établie à 5 % au cours des cinq dernières années, soit près d'un point en deçà de celle observée de 2006 à 2011.

Malgré ce ralentissement, la population du Canada a officiellement franchi le cap des 35 millions en 2016, alors que la croissance démographique canadienne continue à être la plus forte parmi les pays membres du G7.

Toute personne qui désire obtenir plus de détails sur le recensement canadien 2016 n’a qu’à consulter le site Web de Statistique Canada.

Thématiques associées
démographierecensementStatistiques Canadastatistiquespopulation

  Fil de nouvelles