Publiée le

Nouvelle politique sociale à Notre-Dame-de-Ham

Note importante

Cette nouvelle a été publiée il y a plus de 2 ans, il se peut donc que l'information qui y figure ne soit plus valide.

Pour prendre connaissance de nos actualités les plus récentes, nous vous invitons à consulter notre fil de nouvelles complet.

Fil de nouvelles

À l’occasion de son carnaval d’hiver, la municipalité de Notre-Dame-de-Ham a dévoilé sa nouvelle politique des aînés le 3 mars dernier devant un peu plus de soixante citoyens et d’invités. Cette politique a été soutenue financièrement par le Secrétariat aux aînés, dans le cadre du programme d’accréditation Municipalité amie des aînés (MADA).
Nouvelle politique sociale à Notre-Dame-de-Ham

On y retrouve un plan d’action, pour la période 2018-2020, touchant à la fois les aînés, les familles et les enfants.

Reconnue à la fois Municipalité amie des aînés (MADA) et Municipalité amie des enfants (MAE), Notre-Dame-de-Ham comprend un peu plus de 400 habitants. 19% d’entre eux ont 65 ans et plus alors que 17% ont moins de 15 ans.

Sous la coordination de la chargée de projet, Mme Geneviève Boutin, le comité responsable de la démarche a identifié 25 actions à réaliser avec l’objectif d’améliorer la qualité de vie offerte aux citoyens.

"Chacun de ces projets à réaliser a obtenu l’accord du conseil municipal. Cet engagement essentiel des élus démontre que tous ensemble nous voulons avancer vers une direction commune, celle qui favorisera la fierté notre-d’hamoise", de souligner celle-ci.

"Dans le cadre de cette démarche de plusieurs mois, nous félicitons le comité de pilotage pour le travail accompli. Nous sommes convaincus que l’ensemble des mesures retenues auront des retombées positives pour notre milieu de vie", d’affirmer Mme Roseline Boucher, conseillère et représentante municipale lors de cet événement. Membre du comité responsable, la conseillère Nancy Delisle a de son côté indiqué que le plan adopté se veut rassembleur et favorisera la communication et les échanges entre les citoyens et les élus.

Parmi les autres membres du comité de pilotage, on retrouvait Mmes Pauline Paquette Leblond et Sylvie Turcotte, ainsi que M. Erhel Bernier. Ont également collaboré à la réflexion et à la consultation publique, dans le cadre de cette démarche, Mme Mélanie Robidas du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec et M. François Gardner de la MRC d’Arthabaska.

Thématiques associées
Notre-Dame-de-HamfamillesMunicipalité amie des aînés (MADA)Centre intégré universitaire de santé et services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ)

  Fil de nouvelles