Publiée le

Une murale et des jardins urbains aux bureaux administratifs de la MRC d'Arthabaska

Note importante

Cette nouvelle a été publiée il y a plus de 4 ans, il se peut donc que l'information qui y figure ne soit plus valide.

Pour prendre connaissance de nos actualités les plus récentes, nous vous invitons à consulter notre fil de nouvelles complet.

Fil de nouvelles

La MRC d’Arthabaska est très heureuse de l’accueil reçu pour le projet "Mon quartier", qui consiste à revitaliser l’aire de pause. Par ses actions, la MRC d’Arthabaska vient s’ancrer dans son quartier et participe concrètement à l’amélioration de son milieu de vie.
Une murale et des jardins urbains aux bureaux administratifs de la MRC d'Arthabaska

Dans le cadre de ce projet, une œuvre a été réalisée pour rendre invitant les nouveaux jardins urbains aménagés inspirés des Incroyables comestibles et, du même coup, pour embellir le revêtement extérieur des bureaux administratifs de la MRC d’Arthabaska situés au 150 rue Notre-Dame Ouest, près du centre-ville de Victoriaville.

La MRC, en collaboration avec Arthabaska-Érable en forme, a mis à la disposition des résidents du quartier des fines herbes, des légumes ainsi que des petits fruits dans les bacs et l’aménagement paysager.

"Nous sommes satisfaits de cette première expérience. Nous avons pu remarquer que les fines herbes étaient utilisées par le voisinage et que les fruits et légumes étaient cueillis." mentionne Lionel Fréchette, préfet de la MRC d’Arthabaska. Notons que l’aire de pause est régulièrement utilisée par les jeunes sur l’heure du dîner ainsi que par les passants.

 

Nourrir le corps et les yeux

Une œuvre d’Andrée-Anne Laberge orne le mur extérieur des bureaux administratifs de la MRC d’Arthabaska et l’aire de pause extérieure du personnel.

Afin d’égayer l’endroit, il a semblé nécessaire à l’artiste d’investir le lieu avec une œuvre très colorée.

"Pour mettre en valeur les plantes, de formes organiques, j’ai misé sur le contraste en travaillant avec des formes géométriques. Ce motif de triangles juxtaposés rendait le projet accessible pour tous puisqu’il m’était ainsi possible de guider les participants dans la réalisation des bacs.  Pour finaliser la murale, j’y ai intégré de grandes plantes qui nous ramènent évidemment aux plants qui sont mis à la disposition de la population. Au final, l’univers abstrait côtoie le figuratif et contribue à égayer le lieu. D’une manière plus large cette initiative contribue à nourrir le corps et les yeux." explique l’artiste Andrée-Anne Laberge.

Rappelons que l’aménagement de l’aire de pause a été rendu possible grâce au soutien de Gaudreau, Gesterra, la SADC Arthabaska-Érable ainsi que la Ville de Victoriaville. Nous remercions également le ministère de la Culture et des Communication qui a soutenu à la réalisation de la murale via l’Entente de développement culturel ainsi qu’Arthabaska-Érable en forme qui a initié l’implantation des Incroyables comestibles.

La MRC d’Arthabaska représente une équipe de 29 employés dédiés à offrir des services aux 22 municipalités présentes sur son territoire. La MRC d’Arthabaska met également tout en œuvre pour s’assurer d’offrir des services professionnels et courtois à ses citoyens, à ses municipalités et à ses organismes partenaires.

Thématiques associées
projet Mon QuartierMRC d'Arthabaskabureauxart urbainpotager urbainIncroyables ComestiblesArthabaska-Érable en Formefines herbeslégumesfruitsaménagement paysagervoisinagemuraleAndrée-Anne Labergeartisteaire de reposplantesGaudreau EnvironnementGesterraSociété d’aide au développement des collectivités Arthabaska-Érable (SADC) Arthabaska-Érableministère de la Culture et des CommunicationsEntente de développement culturel

  Fil de nouvelles