Publiée le

Le bilan de Synergie Victoriaville et sa région: plusieurs succès à son actif!

La Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) et le CFER Normand-Maurice sont fiers de présenter le bilan du projet Synergie Victoriaville et sa région, une initiative de développement économique lancée au début 2017, qui consistait à créer des opportunités d’affaires à partir de résidus industriels.
Le bilan de Synergie Victoriaville et sa région: plusieurs succès à son actif!

Faits saillants

À l’heure du bilan, Synergie Victoriaville et sa région compte à son actif plusieurs succès. Pour ne nommer que ceux-ci, citons le lancement d’une bière brassée avec du pain récupéré, la culture de champignons sur marc de café et le recyclage de peinture au latex dans le béton. De plus, trois projets prometteurs sont nés de la volonté de créer des produits à valeur ajoutée à partir des résidus de placage des entreprises de la région. Il s’agit d’un modèle de plafond suspendu, d’une nouvelle ligne de produits décoratifs et du prototype d’une pièce de guitare.

Les gains calculés pour les 18 synergies réalisées au total sont, entre autres, de 46,000$ d’économies et 522 tonnes de résidus industriels redirigés vers des débouchés plus avantageux. À cela s’ajoutent les démarches en cours à la fin du projet qui représentent 12 synergies supplémentaires pour des gains potentiels de 210,000$ d’économies et 591 tonnes de résidus industriels redirigés vers des débouchés plus avantageux. Plus de résultats sont inclus dans le bilan de projet joint au communiqué.

Les succès de Synergie Victoriaville et sa région lui ont permis d’augmenter le nombre de ses partenaires régionaux et d’élargir son champ d’action à la MRC de L’Érable pour la suite du projet, qui se nomme maintenant Économie circulaire Arthabaska-Érable, et continuera donc les démarches en cours.

 

Réaction des partenaires

Synergie Victoriaville et sa région résultait d’une entente de partenariat entre la CDEVR et le CFER Normand-Maurice. Le projet disposait d’un financement de 168,405$, étalé sur deux ans, dans le cadre de l’Appel de propositions - Transition vers l’économie circulaire de RECYC-QUÉBEC.

Vincent Guay, directeur général de la CDEVR, considère avec satisfaction que "les résultats obtenus concourent au positionnement avantageux de nos organisations dans l’émergence de l’économie circulaire en région."

Pour Guy Martel, directeur du CFER Normand-Maurice, "Synergie Victoriaville et sa région aura été un excellent projet pour porter la mission du CFER au sein des entreprises. Les élèves du CFER Normand-Maurice ont été impliqués dans plusieurs démarches pour établir des synergies, dont l’utilisation de retailles de placage pour fabriquer des produits décoratifs."

À ce montant se sont ajoutés les contributions financières et le partage d’expertise de Gesterra, du Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI), de la SADC Arthabaska-Érable et du Cégep de Victoriaville. Synergie Victoriaville et sa région a également reçu l’appui de la Ville de Victoriaville, de la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable (CCIBFE) et de la Corporation du développement durable (CDD).

Les entreprises des MRC d’Arthabaska et de L’Érable qui souhaitent participer à la suite du projet sont invitées à communiquer avec David Verville par courriel, ou en composant le 819-758-3172, poste 239.

en savoir plus

Thématiques associées
développement durableéconomie circulairematériaux recyclésmatières compostablesmatières recyclablesmatières organiquesrecyclageCorporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)bilanCFER Normand-MauriceMRC d'ArthabaskaMRC de l'ÉrableGesterraSADCCégep de VictoriavilleChambre de commerce et d'industrie des Bois-Francs et de l'Érable

  Fil de nouvelles