Publiée le

L'Institut national d'agriculture biologique innove toujours

L'institut national d'agriculture biologique (INAB) du Cégep de Victoriaville se prépare à accueillir ses premières entreprises en incubation dans un espace spécialement aménagé pour elles sur ses terres. Les installations mises à la disposition des participants leur permettront de tester leur projet agricole avant de voler de leurs propres ailes.
L'Institut national d'agriculture biologique innove toujours

Une serre, une salle de conditionnement, une chambre froide, des espaces d’entreposage et un lot de petites machineries seront offerts aux participants de l’incubateur, en plus d’avoir accès à une parcelle de terre pouvant aller jusqu’à 1,2 hectare.

Débuter par un processus d’incubation permet notamment de diminuer les risques financiers avant l’établissement, d’acquérir une crédibilité financière et d’intégrer un réseau d’affaires composé d’acteurs stratégiques. L’accompagnement technique, le soutien et les services-conseils offerts par le Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) et le Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA) permettront aussi d’offrir les meilleures conditions de réussite.

"Un incubateur, c’est un filet de sécurité. Il permet aux futurs entrepreneurs d’effectuer des expérimentations dans un environnement adéquat, tout en bénéficiant d’un accompagnement spécialisé. Avec le soutien des différents partenaires, nous minimisons encore davantage les obstacles et nous facilitons ainsi l’établissement de la relève que nous formons dans la région", se réjouit Normand Poniewiera, directeur de l’INAB.

Grâce à un partenariat, la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) et la MRC d’Arthabaska offriront un soutien financier de 2000$ aux cinq premières entreprises en incubation, permettant ainsi aux futurs entrepreneurs d’assumer une bonne partie des frais d’adhésion, de couvrir l’achat de petits équipements et d’augmenter le nombre d’heures de soutien technique offert.

Les personnes intéressées peuvent contacter Simon Louis Lajeunesse au lajeunesse.simon-louis@cegepvicto.ca ou par téléphone au 819-758-6401, poste 2365.

Plus de détails


Consulter le communiqué original Thématiques associées
incubateur d'entreprises agricolesagricultureInstitut national d'agriculture biologique (INAB)Centre d'innovation sociale en agriculture (CISA)agriculture biologiqueCorporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)MRC d'ArthabaskaCentre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+)accompagnementdémarrage d'entrepriseinnovationCégep de Victoriaville

  Fil de nouvelles