Publiée le

La MRC d'Arthabaska continue d’attirer de nouveaux citoyens

Selon les données transmises par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), la MRC d'Arthabaska maintient la tendance des dernières années et continue d'attirer de nouveaux citoyens. En effet, pour la période 2018-2019, elle a accueilli plus de 2300 personnes en provenance d'autres régions du Québec.
La MRC d'Arthabaska continue d’attirer de nouveaux citoyens

"Lorsqu’on analyse ces données démographiques, nous constatons que les municipalités de la MRC d’Arthabaska demeurent attrayantes. Nous travaillons ensemble pour rendre notre territoire de plus en plus captivant, notamment en mettant en valeur notre environnement, les services offerts et la qualité de vie que nous offrons ici" souligne monsieur Alain St-Pierre, préfet de la MRC d’Arthabaska et maire de Saint-Albert.

La MRC maintient donc un solde migratoire positif, soit la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées dans une zone géographique donnée et le nombre de personnes qui en sont sorties, avec 2364 nouveaux citoyens alors que 2153 citoyens ont quitté son territoire au cours de cette période.

 

Le solde migratoire selon l’âge

Ce solde migratoire positif provient principalement des personnes âgées entre 45 et 64 ans (+ 112) et des 65 ans et plus (71). Pour les strates d’âge situées entre 25 et 44 ans et de 0 à 14 ans, nous retrouvons également un nombre supérieur de citoyens qui se sont établis dans la MRC comparativement à ceux qui ont quitté (+64 et +63). Toutefois, chez les 15-24 ans, le résultat est négatif (-99). Une donnée qui peut s’expliquer par un séjour extérieur pour poursuivre des études postsecondaires. Ce qui soulève l’enjeu de la promotion régionale afin que ses jeunes reviennent ici une fois leurs études complétées.

 

Résultats similaires pour le Centre-du-Québec

Près de 200 000 personnes ont changé de région administrative au cours de la période 2018-2019, ce qui représente 2,4% de la population québécoise. Le Centre-du-Québec, parmi les 12 régions ayant obtenu un solde positif, se classe au 7e rang. Précisément, notre région a reçu 6613 citoyens nouveaux alors que 5851 ont quitté son territoire. Chacune des 5 MRC centricoises affiche un solde migratoire positif. Parmi ces nouveaux résidents, la proportion la plus élevée provient du groupe des 45-64 ans suivi des 25-44 ans. Tout comme dans plusieurs régions administratives centrales ou éloignées, le solde est négatif chez les 15-24 ans.

À noter que, selon l'Institut de la statistique du Québec (ISQ), le Centre-du-Québec, en 2019, comptait 249,396 personnes dont 74,080 dans la MRC d'Arthabaska, ce qui représente 29,7% de la population centricoise.

Dans les dernières années, la MRC d’Arthabaska a mis beaucoup d’efforts afin d’attirer les gens et les inciter à s’installer dans l’une de ses 22 municipalités avec, entre autres, la campagne Amène ton monde. Les résultats positifs de l’ISQ viennent confirmer l’importance de poursuivre nos efforts afin de faire la promotion de la qualité de vie que propose notre région.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
s'établirAmène ton mondenouveaux arrivantsnouveaux résidentsimmigrantsimmigrationCentre-du-QuébecMRC d'Arthabaskacitoyens

  Fil de nouvelles