Publiée le

Le Conseil jeunesse de la MRC d’Arthabaska s’intéresse à l’accessibilité

Lors d’une récente séance de travail virtuelle, les membres du Conseil jeunesse de la MRC d’Arthabaska (CJA) 2020-2021 ont fait la rencontre de Mme Gabrielle Lavoie du Regroupement d’organismes de personnes handicapées de la région du Centre-du-Québec pour discuter de l’accessibilité offerte aux personnes ayant un handicap lors de toute activité publique. Véritable enjeu, cette rencontre a permis de soutenir les échanges des jeunes participants.
Le Conseil jeunesse de la MRC d'Arthabaska

Alain St-Pierre, préfet de la MRC d’Arthabaska et maire de la municipalité de Saint-Albert Le préfet de la MRC, M. Alain St-Pierre, salue le travail du Conseil jeunesse qui s’approprie des enjeux humanitaires tels que celui d’organiser des événements sociaux accessibles à tous. ''Quand on écoute nos jeunes citoyens, on observe qu’ils sont bien sensibilisés à des notions communautaires élargies qui visent au bien-être de l’ensemble de la population. Je suis très fier d’eux et je les invite à poursuivre leur engagement social et municipal'', ajoute le maire de Saint-Albert. 

Simon Boucher, maire de la municipalité de Sainte-Clotilde-de-Horton ''Je suis impressionné par la franchise et la grandeur des propos de nos jeunes. Au-delà de l’aspect informatif de nos rencontres, notre Conseil jeunesse contribue à développer chez les jeunes un réflexe de citoyen responsable et engagé dans son milieu.'', ajoute M. Simon Boucher, maire de Sainte-Clotilde-de-Horton et élu responsable jeunesse à la MRC.

Après avoir abordé les préjugés à l’égard des personnes en situation de handicap, les jeunes ont enchaîné en discutant sur les obstacles et les défis vécus par ces personnes. Dans le cadre de l’atelier AILP (Activité d’inclusion et de lutte aux préjugés), Mme Lavoie a présenté les types d’incapacité pouvant affecter les personnes. Qu’ils soient d’ordre visuel, auditif, intellectuel, moteur ou du langage, ces handicaps ne doivent d’aucune façon être oubliés quand vient le temps de tenir une activité populaire et ouverte à tous. En petits groupes, les membres du CJA ont par la suite travaillé à la création de deux activités d’intégration sous la forme d’événements sportif et culturel.

Le Conseil jeunesse de la MRC d’Arthabaska en est à sa troisième année. Jusqu’ici, 25 jeunes de 12 à 18 ans ont contribué aux travaux de ce conseil. Projet lié à la reconnaissance MRC Amie des enfants, obtenue par la MRC d’Arthabaska en 2017, le Conseil jeunesse est composé de membres provenant de différentes municipalités sur le territoire. Ils ont pour mandat de soutenir la réflexion des élus sur divers enjeux touchant la société et le bien-être des jeunes citoyennes et citoyens. Lors de leur prochaine rencontre, les huit membres du CJA aborderont le sujet de la santé mentale et l’anxiété chez les jeunes. Pour en connaître davantage sur le Conseil jeunesse, il est possible de visiter le regionvic.to/conseiljeunesse.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
conseil jeunesseAlain St-PierreSimon Boucheraccessibilitéaccessibilité universelleaccessibleGabrielle Lavoiesanté mentaleanxiétéregroupement d'organismes de personnes handicapées de la région Centre-du-Québecjeunesse

  Fil de nouvelles