Publiée le

La MRC d’Arthabaska à l’œuvre pour développer son créneau distinctif

Réunis lors d’un atelier tenu le 2 septembre dernier, une trentaine de représentants des municipalités et des organismes partenaires sur le territoire ont participé à des ateliers visant à identifier le créneau distinctif de la MRC d’Arthabaska. Intitulée « Signature innovation », cette démarche est réalisée grâce au soutien du Fonds régions et ruralité – Volet 3.
Le développement durable, la qualité de vie et le dynamisme du milieu agroalimentaire figurent parmi les éléments abordés lors des ateliers.

« Notre région mérite une plus grande visibilité et nous devons travailler à rehausser sa notoriété. Ces enjeux identifiés par les élus de la MRC d’Arthabaska font l’objet d’une démarche de réflexion dont l’objectif est de définir le caractère distinctif de notre région. Je salue l’engagement de l’ensemble des participants dont l’implication permet de contribuer au développement régional » indique le préfet de la MRC d’Arthabaska et maire de Saint-Albert, monsieur Alain St-Pierre.

Cette réflexion s’est amorcée en janvier 2021 à la suite d’un processus de consultation publique amorcé auprès de la population. Sous la forme d’un sondage, cet atelier a permis d’approfondir les discussions et de préciser la signature de notre région. Déjà, plusieurs concepts ont été abordés tels que le développement durable, la qualité de vie et le dynamisme du milieu agroalimentaire.

Lors de l’atelier du 2 septembre, 15 organisations et institutions à l’œuvre sur le territoire de la MRC d’Arthabaska étaient représentées : le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, la Chambre de commerce et d'industrie Bois-Francs Érable (CCIBFE), la Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (CDCBF), la Corporation de développement durable (CDD), la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR), l’équipe du député d’Arthabaska monsieur Eric Lefebvre, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, la MRC d’Arthabaska, la municipalité du Canton de Ham-Nord, la municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester, le Parc linéaire des Bois-Francs, la Société d'aide au développement des collectivités Arthabaska Érable (SADC), l’UPA Bois-Francs, la Ville de Victoriaville et la Ville de Warwick. 

Cette démarche vise à accroître la visibilité et la notoriété de la région, mais également à bâtir une image distinctive de la région. Le travail se poursuit alors que le fruit des discussions tenues lors de l’atelier du 2 septembre permettra de choisir un créneau.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
notoriétévisibilitécaractère distinctifAlain St-PierrepréfetMRC d'Arthabaskasondageatelierdéveloppement durablequalité de viedynamismeagroalimentaireCentre intégré universitaire de santé et services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ)Chambre de commerce et d'industrie des Bois-Francs et de l'Érable (CCIBFE)Corporation de développement communautaire des Bois-Francs (CDCBF)Corporation de développement durable (CDD)Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)Eric Lefebvreministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH)Canton de Ham-NordSainte-Hélène-de-ChesterParc linéaire des Bois-FrancsSociété d'aide au développement des collectivités Arthabaska-Érable (SADC)UPA Bois-FrancsVille de VictoriavilleVictoriavilleVille de WarwickWarwick

  Fil de nouvelles