Les vraies affaires sur les éoliennes

Quels sont les vrais impacts des éoliennes sur l’économie, sur l'environnement, sur les humains? Font-elles du bruit? Nuiront-elles à l'agriculture?


Toutes ces questions méritent des réponses. De vraies réponses basées sur de vraies données.

 

Les vraies affaires sur les éoliennes

1. Les retombées

Emplois et redevances importantes

L'installation d'éoliennes dans la région représente 500 emplois pendant la construction et des redevances importantes pour les municipalités participantes.

 

2. Le son

Le bruit ambiant d'une bibliothèque n'est pas perçu comme dérangeant.

La nuisance sonore peut varier en fonction du seuil de tolérance de chacun. Le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP) demande aux promoteurs de respecter un niveau sonore de 40 décibels en tout temps, à l'extérieur des résidences, soit le bruit ambiant dans une bibliothèque ou une salle de séjour.

Description ici

Pour en savoir plus :

Considérations environnementales (Gouvernement du Québec, Ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie)

 

3. Objectif de zéro perte nette de surfaces agricoles ou forestières

Moins de 0,2 % de la superficie des terres cultivables… et un objectif de zéro perte nette.

Les éoliennes nuiront-elles à l'agriculture? Elles occuperont moins de 35 hectares sur une superficie de 16 000 hectares sur le territoire, ce qui représente moins de 0,2 %. L'objectif de zéro perte nette fera en sorte qu'aucune nouvelle superficie cultivable agricole ou forestière ne sera perdue par leur implantation. La MRC accompagnera les agriculteurs qui en installeront une sur leurs terres afin de minimiser ses impacts sur leur exploitation agricole.


Par ailleurs, la MRC d'Arthabaska et le promoteur s'engagent à déployer différentes mesures pour protéger la biodiversité.

Pour en savoir plus :

Projet éolien : La MRC d’Arthabaska s’engage à la création d’un fonds (La Nouvelle Union)

Cadre d’implantation (Gouvernement du Québec, Ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie)

 

4. Un projet vert

Une énergie propre, renouvelable et écoresponsable

En plus de s'inscrire dans une perspective d'énergie renouvelable, les éoliennes n'affectent pas plus les oiseaux que ne le font les autos ou les chats. Des études ont d'ailleurs démontré que lorsqu'un parc éolien est situé dans un emplacement rigoureusement sélectionné, cela diminue les risques pour les populations d'oiseaux et de chauve-souris (chiroptères).

Par ailleurs, les impacts sur l'avifaune (ou sur les oiseaux), telle la présence sur le territoire d'un corridor migratoire ou d'espèces menacées, seront évalués dans les études d'impact déposées auprès des instances réglementaires (MELCCFP, BAPE).

Description ici

 

Pour en savoir plus :

Considérations environnementales (Gouvernement du Québec, Ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie)

 

5. Impact sur l'évaluation des propriétés

Lien entre la valeur des propriétés et la proximité des sites éoliens

Aucune étude exhaustive ne démontre un effet sur la valeur des propriétés se trouvant près des sites éoliens.

 

6. Tout est-il décidé d'avance?

 Le projet n'est pas coulé dans le béton

Comme cette page web qui est appelée à se bonifier, le projet d'éoliennes n'en est qu'à ses tout débuts. Il est appelé, lui aussi, à évoluer. La MRC et le promoteur poursuivront la discussion avec les citoyens afin de répondre à leurs préoccupations.
Tout est solidement encadré par le Gouvernement du Québec, et les citoyens pourront influer sur les décisions lors des audiences publiques du BAPE.

Pour en savoir plus :

Cadre d’implantation (Gouvernement du Québec, Ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie)

Le vent a tourné

Une transition énergétique sans précédent est en marche au Québec.
En 2022, le gouvernement a adopté par règlement l'ajout d'un bloc de 1 500 mégawatts d'énergie éolienne.

L'objectif est de produire une énergie propre, renouvelable et écoresponsable, à proximité des milieux où elle sera consommée.

Le projet éolien de la MRC Arthabaska présenté dans cette page vise à répondre à cette volonté. Veuillez noter que les contenus seront bonifiés sur une base continue, car nous sommes à une étape préliminaire du projet. Merci de votre compréhension.

 

La position de la MRC d'Arthabaska

Nous estimons que l'aménagement d'un parc éolien est une occasion remarquable à saisir : notre population ne cesse de croître1 ; nos besoins en électricité aussi.


Est-il souhaitable de réaliser un tel projet au cœur de notre territoire? Nous en sommes convaincus, à condition qu'il soit en phase avec les préoccupations citoyennes.

Le projet devra maximiser les avantages pour nos municipalités et tenir compte de ses impacts sur notre communauté.

1. Dans son Panorama des régions du Québec — Édition 2022, l'nstitut de la statistique du Québec relève que la population de la MRC d'Arthabaska a augmenté de 10,4 % entre 2020 et 2021, alors que la croissance observée dans l'ensemble du Québec était de 3 % pour la même période.

 

Les grandes lignes du projet

Le 31 mars 2023, Hydro-Québec a lancé un appel d'offres pour de nouveaux parcs éoliens. Voici le projet éolien de la MRC Arthabaska en quatre questions :

1. Quelle est la capacité éolienne du territoire?

Environ 400 mégawatts, soit un peu plus du quart du bloc prévu par le gouvernement pour l'ensemble du Québec.

 

2. Qui est le promoteur du projet?

L'entreprise québécoise Boralex, de Kingsey Falls, dans la MRC d'Arthabaska. Elle est spécialisée dans la création de projets d'énergie renouvelable, et souhaite déposer un projet de parc éolien sur le territoire comprenant les municipalités suivantes :
• Sainte-Séraphine
• Sainte-Élizabeth-de-Warwick
• Warwick*
• Saint-Albert*
• Victoriaville

*Les municipalités de Warwick et de Saint-Albert ont respectivement mis fin au processus de modification réglementaire le 5 juin 2023 et le 19 juin 2023.

 

3. Combien y aurait-il d'éoliennes?

Un maximum de 67.

 

4. Quel en serait le tracé?

Le tracé actuel du projet a été déterminé en fonction de la qualité du vent du territoire et de la présence de la ligne de transport pour raccordement d'Hydro-Québec, qui le traverse.

Description ici

Carte du projet éolien dans la MRC d'Arthabaska

Légende
Lignes orange : lignes électriques
Ligne verte : ligne de transport pour raccordement
Zone hachurée en jaune : limites territoriales du projet éolien

 

5. Quelles sont les projections financières?

Comme plusieurs éléments du projet restent à définir, il s'agit d'une hypothèse financière basée sur des données générales provenant d'autres projets développés antérieurement au Québec.

 

Précisons tout d'abord que le prix de l'énergie est celui qui sera retenu par Hydro-Québec lors de l’appel d’offres. Lors du dernier appel d'offres, le prix moyen de l’énergie était de 6,1 cents par kWh ou 61 $ du MWh. Cependant, il faut considérer que depuis juillet 2022, moment où les producteurs ont déposé leurs soumissions, nous avons assisté à une forte poussée inflationniste et à une hausse importante des taux d’intérêt, ce qui pourrait pousser à la hausse les prix de l'énergie pour le présent appel d’offres.

 

Pour calculer les revenus, il faut multiplier le prix au MWh par le nombre d'heures que fonctionne l'éolienne par jour, ce que l'on appelle le facteur d'utilisation et ensuite par le nombre de jours dans l'année.

 

(Puissance de l’éolienne) X (Nombre d’éoliennes dans le parc) = (la puissance totale du parc) X (24 heures) X (365 jours) X (Facteur d’utilisation) X (le prix de l’énergie) = (les revenus annuels bruts)

 

En chiffres, voici une projection liée au projet initial (67 éoliennes) :

6 MW X 67 éoliennes = 402 MW

402 MW X 24 heures X 365 jours = 3 521 520 MWh

3 521 520 MWh X 25 % de facteur d'utilisation X 60 $ du MWh = 52 822 800 $/an de revenus

 

Toutefois, si l'on prenait en considération le facteur d'utilisation moyen de tous les parcs actuellement en fonction au Québec qui est de 35 %, les revenus seraient plutôt de l’ordre de 73 951 920$/an. Il faut comprendre que le facteur d'utilisation d'un parc éolien est une information hautement stratégique et qu'un producteur ne dévoilera pas cette information de façon précise, c'est pourquoi nous préférons utiliser la moyenne québécoise.

 

Pour un projet initial estimé à environ 1 milliard de dollars, la part de la MRC aurait représenté environ 100 000 000 $ (10 % de mise de fonds). Le prêt que la MRC aurait contracté aurait été sur un terme de 5 ans pour une période d'amortissement de 30 ans*. Les remboursements annuels auraient ainsi été de l’ordre de 4 750 000 $/an. Comme le rendement du projet initial était estimé à plus ou moins 12 %, c’est donc 12 000 000 $ qu'aurait reçu la MRC en revenus nets. Une fois les remboursements de la dette effectués, la MRC aurait disposé d’une somme d’environ 7 000 000 $/an qu'elle aurait pu affecter à différents projets.

*On peut s'attendre à ce que les taux d’intérêt varient sur cette période et à la lumière de l'historique des dernières années, nous pouvons considérer un taux d'intérêt moyen pour les trente prochaines années de 2,5 %.

Note: Rappelons que certaines municipalités ont mis fin au processus de modification règlementaire. Pour cette raison, le nombre potentiel d'éoliennes qui pourrait être implanté n'est plus le même. Ces chiffres sont donc appelés à être modifiés. 

 

Faits saillants

L'appui de la MRC d'Arthabaska au projet éolien est motivé par ses retombées sociales, environnementales et économiques. Évaluées entre 240 M$ et 300 M$ sur 30 ans, elles permettront de développer des projets structurants pour la communauté.

 

Un fonds agroenvironnemental

La MRC d'Arthabaska s'est engagée à créer un fonds agroenvironnemental avec les redevances d'un éventuel parc éolien sur son territoire.


Objectif de zéro perte nette. Complémentaire aux mesures déployées par le promoteur pour protéger la biodiversité, ce fonds permettrait notamment de s'assurer qu'aucune nouvelle superficie cultivable agricole ou forestière ne soit perdue par la construction des éoliennes. Il serait bénéfique pour les agriculteurs locaux désirant accueillir des éoliennes sur leurs terres.


Accompagnement. La MRC accompagnerait les agriculteurs afin de minimiser les impacts sur leurs exploitations agricoles. Elle appliquerait, entre autres, le Règlement 428 modifiant le Règlement 315 relatif au déboisement. Il inclut l'assouplissement de plusieurs normes et pourrait considérer des compensations financières intégrées dans le fonds agroenvironnemental lors d'une demande à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).

 

Autres actions possibles grâce au fonds :

  • restaurer les rivières Desrosiers, Bulstrode et des Pins ainsi que le bassin versant du lac Trois-Lacs ;
  • financer le reboisement des bandes riveraines élargies, des corridors de connectivité et des espaces de liberté des cours d'eau ;
  • soutenir financièrement les producteurs agricoles pour diversifier leurs activités et favoriser l'innovation ;
  • encourager l'établissement de la relève agricole et faciliter le transfert entre les générations ;
  • financer la remise en culture des terres en friche.


Autres exemples de retombées :

  • amélioration du réseau routier ;
  • nouvelles infrastructures ;
  • projets communautaires.

 

Estimations préliminaires des retombées socioéconomiques

Projections estimées par Boralex (67 turbines)

MunicipalitéRevenus annuels et nombre de turbines
Sainte-Séraphine 709 878$/an (19 turbines)
Entre 15 et 25 turbines
Sainte-Élizabeth-de-Warwick 597 792$/an (16 turbines)
Entre 13 et 22 turbines
Warwick 560 430$/an (15 turbines)
Entre 10 et 16 turbines
Saint-Albert 485 706$/an (13 turbines)
Entre 12 et 18 turbines
Victoriaville 149 448$/an (4 turbines)
Entre 2 et 5 turbines
Projections +/- 2,49 M$/an

Le nombre de turbines pourrait varier en fonction de la participation des milieux d'accueil. Au total, un maximum de 67 éoliennes pourraient être installées.

 

L'engagement de la MRC d'Arthabaska

  • La MRC s'est engagée à fournir une information complète à ses citoyens en s'appuyant sur des études et des données solides et des sources crédibles.
  • La MRC poursuit son travail de recherche et d'analyse afin de recueillir des informations vérifiées sur différents sujets, dont :
    • les impacts sur la biodiversité, la faune et la flore ;
    • la préservation des terres agricoles ;
    • les effets sur le paysage ;
    • le son.

 

Documentation

Note sur les études et références proposées dans cette section

Chaque parc éolien est unique. Que ce soit par la hauteur des éoliennes, par le type de turbine employé, par l'emplacement sur les terrains des agriculteurs ou par le nombre d'éoliennes par municipalité, les parcs éoliens se distinguent en faisant appel à des technologies qui tiennent compte de considérations géographiques qui sont propres aux territoires où ils sont établis.

Cette section cherche à répondre aux mythes les plus courants liés aux éoliennes. La démarche s'appuie sur des données et des études portant sur les différents impacts des éoliennes, notamment sur la santé, l'environnement et l'agriculture.

Dans le cas du projet d'un parc éolien sur le territoire de la MRC d'Arthabaska, plusieurs éléments restent à définir. Le (ou les) promoteur sélectionné par Hydro-Québec au terme de l'appel d'offres en cours aura l'obligation de présenter des études plus précises qui tiendront compte, entre autres, de la technologie qui sera retenue, de l'emplacement définitif des éoliennes, du bruit estimé pour les résidences et de la présence ou non de corridors migratoires des oiseaux. Cette section sur les vraies affaires s'enrichira continuellement de nouvelles études et de nouvelles données. Nous vous invitons à vous y référer souvent.

Documentation générale sur l'énergie éolienne

Carte du projet éolien dans la MRC d'Arthabaska (MRC d'Arthabaska)

Comprendre l'énergie éolienne (Hydro-Québec)

La transition énergétique, par et pour les Québécois et les Québécoises (Hydro-Québec)

Nouvel élan en acceptabilité sociale | Projets de lignes de transport d’électricité (Hydro-Québec)

Inventaire du potentiel éolien au Québec (Gouvernement du Québec, Ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie)

Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, BAPE (Gouvernement du Québec)

Les projets éoliens au Québec (Gouvernement du Québec, Ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie)

Vers une privatisation du secteur de l'électricité au Québec (Radio-Canada, capsule radiophonique de 18 minutes)

La semaine verte | Agriculture et énergie : alliées ou ennemies? (Radio-Canada)

Considérations environnementales (Gouvernement du Québec, Ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie)

Cadre de référence relatif à l'aménagement de parcs éoliens en milieux agricoles et forestiers (Hydro-Québec)

Qu'arrive-t-il aux pales d'éoliennes à la fin de leur vie? (Radio-Canada, entrevue radiophonique de 10 minutes)

Phase 2 de la recherche sur le recyclage des pales d'éoliennes (Radio-Canada capsule radiophonique de 18 minutes)

Le turbinier Vestas annonce une solution de recyclage des pales (Vestas)

Des pales d’éoliennes recyclables pour le parc éolien en mer du Calvados, une première en France (EDF renouvelables)

Comprendre les impacts éventuels des éoliennes sur la santé humaine (Conseil des académies canadiennes)
Sommaire | Version complète

Éolienne et santé publique, évaluation des impacts potentiels sur la santé humaine (Institut national de santé publique du Québec, INSPQ)

Effets sur la santé liés au bruit des éoliennes : dérangement
et perturbations du sommeil (Institut national de santé publique du Québec, INSPQ)

Le Québec n'est pas prêt pour la transition énergétique (Revue, Options politiques)

Il reste 1000 mégawatts au Québec pour des projets : « On a un problème » (Radio-Canada)

Imputabilité à un champ d'éoliennes d'effets rapportés dans deux élevages bovins (Avis de l'Anses)

A Synthesis of Human-related Avian Mortality in Canada (Calvert, A. M., C. A. Bishop, R. D. Elliot, E. A. Krebs, T. M. Kydd, C. S. Machtans, and G. J. Robertson. 2013. A synthesis of human-related avian mortality in Canada . Avian Conservation and Ecology XX(YY): ZZ.)

Tableau : comparaison des différentes cause de mortalité d'oiseaux (MRC d'Arthabaska)

L’éolien en question (Info éolien, France)

A Spatial Hedonic Analysis of the Effects of Wind Energy Facilities on Surrounding Property Values in the United States (Office of Energy Efficiency and Renewable Energy)

Relationship between Wind Turbines and Residential Property Values in Massachusetts (A Joint Report of University of Connecticut and Lawrence Berkeley National Laboratory)

Impacts des changements climatiques sur le potentiel éolien (Ouranos)

Global Wind Atlas (Global Wind Atlas)

Actualité de la MRC et des partenaires

Éoliennes : l'expérience positive de la Montérégie (La Nouvelle Union)

Reportage du téléjournal ICI Mauricie Centre-du-Québec sur l'expérience éolienne de la Montérégie (Radio-Canada)

Pas d'éoliennes à Saint-Albert (La Nouvelle Union)

Projet éolien : un appui ferme de la CDEVR (La Nouvelle Union)

Parc éolien Arthabaska : « j’appuie le projet » – Alain Rayes (La Nouvelle Union)

Éoliennes : les députés centricois parlent d'une « occasion à saisir » (La Nouvelle Union)

La MRC d'Arthabaska s'engage à créer un fonds agroenvironnemental (MRC d'Arthabaska)

La MRC d'Arthabaska s'engage en faveur de l'aménagement d'un parc éolien sur son territoire (MRC d'Arthabaska)

Éoliennes : la CCIBFE appuie le projet (La Nouvelle Union)

Éoliennes dans Arthabaska : un nombre de signatures suffisant pour déposer le projet (La Nouvelle Union)

Projet éolien : au moins 33 éoliennes pourraient être implantées (La Nouvelle Union)

Pas d’éoliennes à Warwick (La Nouvelle Union)

Projet éolien : Antoine Tardif réagit aux décisions de Warwick et Saint-Albert (La Nouvelle Union)

Sainte-Élizabeth-de-Warwick : report du scrutin référendaire (La Nouvelle Union)

Référendum à Sainte-Élizabeth-de-Warwick : réaction de la MRC d’Arthabaska (La Nouvelle Union)

Pas d’appui de Daveluyville au projet éolien (La Nouvelle Union)

Devant des opposants, la MRC d’Arthabaska appuie officiellement le projet éolien (La Nouvelle Union)

Dossier éolien : aucun acte répréhensible, tranche la Commission municipale (La Nouvelle Union)

Éoliennes : Victo pourrait engranger annuellement plus de 200 000 $ (La Nouvelle Union)

Projets éoliens : la MRC d’Arthabaska et Boralex se lancent dans la course (Radio-Canada)

Projet éolien : fin d’une première étape (La Nouvelle Union)

Éoliennes : la MRC d’Arthabaska se lance. Entrevue avec le préfet Christian Côté (Radio-Canada)

Téléjournal Estrie du jeudi 7 septembre 2023 (Radio-Canada)

Projet éolien : un comité de liaison créé pour Sainte-Séraphine (La Nouvelle Union)

Parc éolien : une autre étape franchie (La Nouvelle Union)

Projet éolien : lancement d’une consultation publique (La Nouvelle Union)

Projet de construction du parc éolien Arthabaska sur le territoire de la municipalité régionale de comté d'Arthabaska par Boralex inc. (Gouvernement du Québec, Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parc)

Hydro-Québec approuve le projet éolien de Boralex de l’Arthabaska (Radio-Canada)

Le projet éolien de Boralex et de la MRC d’Arthabaska sélectionné par Hydro-Québec (La Nouvelle Union)

Boralex accueille avec enthousiasme la sélection du projet éolien Arthabaska (La Nouvelle Union)

La CDEVR réagit à la sélection du projet éolien (La Nouvelle Union)

Sélection du projet éolien Arthabaska : l’UPA manifeste sa déception (La Nouvelle Union)

Projet éolien : les démarches s’enclenchent à la MRC d’Arthabaska (La Nouvelle Union)

Transition énergétique : la tournée d’Hydro s’arrête à Victo (La Nouvelle Union)

Le projet Arthabaska

Note importante

Cette section est actuellement en construction et sera bonifiée tout au long du processus.

Faits saillants du projet éolien

  • Puissance installée totale : 265,2 MW
  • Nombre d’éoliennes : entre 37 et 44
  • Mise en service prévue : 2029
  • Localisation : Les éoliennes seront installées à Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Sainte-Séraphine et Victoriaville.
  • Partenariat : 50-50 entre la MRC d’Arthabaska et Boralex

Carte du projet Arthabaska

Carte du projet Arthabaska
Carte du projet éolien dans la MRC d'Arthabaska

Communiqué de presse - Hydro-Québec

Communiqué de presse - MRC d'Arthabaska

Communiqué de presse - Boralex

 

Rencontres d'information publiques

Description ici

 

Thématiques associées
projet éolienMRC d'Arthabaskafondsretombéesagriculturecréation d'emploisdécibelsoiseauxtransitionélectricitéHydro-QuébecBoralexénergies renouvelablesfaits saillants