Publiée le

Pierre Carisse honoré lors de la remise des Prix du patrimoine de la MRC d’Arthabaska

Dans le cadre des Jeudis du patrimoine, tenus tout le mois de mars, la MRC d’Arthabaska a procédé, le 28 mars dernier, à la remise des Prix du patrimoine 2019 au Grand Union à Victoriaville. Pierre Carisse, Max Sévigny, Guy Aubert, la Ville de Victoriaville, la municipalité de Sainte-Séraphine, Archives Bois-Francs et l’Association québécoise des amis du patrimoine ont remporté les grands honneurs.
Les récipiendaires des Prix du patrimoine de la MRC d’Arthabaska en compagnie de la porte-parole des Jeudis du patrimoine, madame Hélène Ruel.

Le prix de la MRC d’Arthabaska, dont l’objectif était de souligner la contribution exceptionnelle d’une personnalité d’ici au patrimoine régional, a été remis à un homme impliqué depuis plusieurs dizaines d’années, monsieur Pierre Carisse. La porte-parole des Jeudis du patrimoine, madame Hélène Ruel, a relaté, parfois avec humour, parfois avec sa rigueur journalistique, les moments marquants du parcours de monsieur Carisse. Parmi ses nombreuses réalisations, on retrouve l’acquisition, la restauration et la mise en valeur de la Maison d’école du rang Cinq-Chicots à Saint-Christophe-d’Arthabaska.

Monsieur Pierre Carisse, récipiendaire du prix de la MRC d’Arthabaska lors de la remise des Prix du patrimoine, en compagnie du maire de Sainte-Séraphine, monsieur David Vincent, et de monsieur Guy Samson, artiste de la région, qui lui a remis une de ses oeuvres.

Alain St-Pierre, préfet de la MRC d'Arthabaska "Les Prix du patrimoine récompensent les efforts de préservation, de conservation, d’interprétation et de diffusion du patrimoine, mais surtout, il souligne l’engagement des gens d’ici envers notre histoire et notre passé. Je félicite l’ensemble des récipiendaires!", souligne monsieur Alain St-Pierre, maire de St-Albert et préfet de la MRC d’Arthabaska.

Cinq autres prix ont été remis lors de cette soirée. Dans la catégorie Conservation, restauration et rénovation de biens immobiliers, le premier prix, ex aequo, a été remis à Max Sévigny et Guy Aubert pour la restauration du Grand Union et à la Ville de Victoriaville pour la rénovation de la rue de la Gare. Le jury a retenu les deux projets pour la qualité des travaux et l’impact positif que chacun des projets a eu sur l’autre.

Pour le volet Éducation, interprétation et diffusion, la municipalité de Sainte-Séraphine est lauréate dans la catégorie Municipalité pour le projet "Hommage à nos bâtisseurs". Ensuite, Archives Bois-Francs a remporté le premier prix dans la catégorie Organismes ou entreprises pour la production et la diffusion d’une vidéo promotionnelle. De plus, le jury a remis une mention spéciale à l’Association québécoise des amis du patrimoine pour l’exposition "Prendre la maladie en grippe!".

Lors de cette soirée, il était impossible de passer sous silence le décès de monsieur Guy Aubert. Monsieur Max Sévigny lui a rendu hommage en soulignant son apport exceptionnel et la passion de cet homme qui s’est tant impliqué dans sa communauté.

Cet événement a été réalisé dans le cadre de l’Entente de développement culturel conclue entre la MRC d’Arthabaska et le ministère de la Culture et des Communications du Québec et avec la collaboration de la Ville de Victoriaville.

Thématiques associées
Prix du patrimoinepatrimoinepatrimoine bâtiartisteartistesCulture d'iciculturePierre CarisseMax SévignyGuy AubertVille de VictoriavilleSainte-SéraphineArchives Bois-FrancsAmis du Patrimoinehonneurdéveloppement culturelEntente de développement culturelJeudis patrimoineLes jeudis du patrimoine

  Fil de nouvelles