Publiée le

L’avenir, ouvert à la diversité!

La Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) dépose un bilan économique enviable, confirmant la vitalité économique pour l’année 2018. Pour M. André Bellavance, président du conseil d’administration de la CDEVR, "la Corporation est une partenaire proactive et incontournable pour le développement économique régional. En effet, la CDEVR accompagne les entreprises du territoire de la MRC d’Arthabaska (MRCA) à toutes les étapes de leur croissance, par le biais de programmes et services diversifiés dans les secteurs du tourisme, de l’industrie, de l’agroalimentaire, ainsi qu’auprès des commerces et des services."
L’avenir, ouvert à la diversité!

Pour 2018, l’ouverture à la diversité!

À l’image de l’économie nord-américaine, notre région est confrontée à un certain nombre de défis. La rareté de main-d’oeuvre et l’utilisation optimale des technologies sont des enjeux auxquels elle doit faire face et dont il faut se saisir en priorité.

Dans les faits, en 2018, le conseil d’administration a appuyé la proposition d’engager une ressource dédiée à la recherche et à la rétention des talents, en demande chez les entreprises régionales. De plus, un nouveau comité stratégique, formé d’élus, de représentants du milieu des affaires et d’administrateurs, a également été créé afin d’établir des orientations claires et des actions concrètes à déployer pour mieux soutenir les entreprises de la MRCA.

 

Des actions et des projets arrimés à la réalité de la MRC d’Arthabaska

"La CDEVR est au service des entreprises et travaille au développement économique régional. Partenaire de premier plan dans la croissance et le mieux-être des entreprises situées sur le territoire de la MRCA, la CDEVR est fière du leadership de compétences de chacune et chacun des membres de son équipe", souligne avec enthousiasme M. Vincent Guay, directeur général. Voici quelques exemples de leurs réalisations au cours de l’année 2018.

En tourisme, 2018 se démarque particulièrement par le dévoilement de deux nouveaux produits d’appel qui ont retenu l’attention, soit le vélo et l’ornithologie, qui suscitent un grand intérêt, non seulement à l’échelle locale, mais bien au-delà, à la grandeur de la province.

Quant au secteur industriel, l’année 2018 s’est démarquée, entre autres, par la mise en place du Fonds local de solidarité (FLS). Ce nouvel outil est très intéressant et vient bonifier l’offre de financement disponible aux entreprises par le biais de la CDEVR. À l’instar de 2017, l’équipe industrielle a reçu un nombre record de demandes d’accompagnement et de financement de projets. Que ce soit pour un projet d’implantation, d’agrandissement, de numérisation, ou encore pour du soutien au travail autonome, un besoin en mentorat, etc., la CDEVR se positionne comme une partenaire de premier choix pour les entreprises régionales.

Le commissaire agricole continue le déploiement du Plan de développement de la zone agricole (PDZA). Actif dans le milieu, il assure une présence à l’intérieur de différents comités qui oeuvrent à la valorisation et au développement de projets sectoriels. Plusieurs efforts sont aussi consentis afin de mieux informer et sensibiliser la population autour des bénéfices de l’achat et de la consommation des produits locaux.

L’équipe des commerces et services a déployé, pour une première année, un calendrier de formations adaptées aux importantes transformations qui touchent le commerce de détail. Aussi, en 2018, de nombreuses entreprises ont à nouveau obtenu du soutien et de l’accompagnement pour concrétiser leurs projets en création ou en croissance de produits.

"Par ses actions, la CDEVR est essentielle au développement économique régional et demeure la porte d’entrée pour les projets économiques, sous toutes ses formes", souligne avec force M. Bellavance.

 

Et la prochaine année!

"Encore une fois, l’année 2019 s’est amorcée avec un grand nombre d’éléments qui méritent une intervention collective. Nous mobiliserons des groupes de travail qui refléteront cette volonté de se démarquer et de se définir autrement", fait valoir le directeur général de la CDEVR.

Consulter le bilan 2018

Thématiques associées
Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)bilan2018rapportaffairesentrepriseentreprisesMRC d'ArthabaskatourismeindustriesFonds local de solidaritéagricolePlan de développement de la zone agricole (PDZA)zone agricolePlan de développement de la zone agricole (PDZA)commercesserviceséconomie

  Fil de nouvelles