Publiée le

Élargissement de l'aide d'urgence accordée pour le soutien aux entreprises

Même si l’année 2020 est derrière nous, la crise économique liée à la pandémie de COVID-19 ne s’est malheureusement pas envolée en tournant la dernière page du calendrier. La Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) réitère son soutien aux entreprises impactées et croit important de leur rappeler les programmes d’aide existants et les modifications qui leur sont apportées au fur et à mesure que la situation évolue.
Élargissement de l'aide d'urgence accordée pour le soutien aux entreprises

En ce sens, la CDEVR attire l’attention des entrepreneurs au changement survenu au volet AERAM (Aide aux entreprises en régions en alerte maximale) du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) du gouvernement québécois. Depuis le 1er janvier 2021, toutes les entreprises des secteurs économiques visés par un ordre de fermeture, incluant les commerces non prioritaires, peuvent bénéficier du volet AERAM si elles respectent les critères d’admissibilité. Les entreprises admissibles pourraient ainsi voir convertir en pardon de prêt l’équivalent de 80% de leur prêt octroyé dans le cadre du PAUPME.

"La fermeture obligatoire des commerces non prioritaires jusqu’au 8 février a des répercussions aux quatre coins de la région. Pour la MRC d’Arthabaska, il est essentiel de diffuser le plus largement possible l’information sur cette aide d’urgence afin que toute entreprise admissible puisse en bénéficier", affirme M. Alain St-Pierre, préfet de la MRC d’Arthabaska et maire de la municipalité St-Albert.

Depuis le début de la pandémie, la CDEVR, mandatée par la MRC d’Arthabaska pour gérer le programme PAUPME et le volet AERAM, a traité un nombre élevé de demandes. Au 14 janvier 2021, 65 prêts avaient été accordés ou en voie de l’être, pour un total de 2,3 millions $.

"Les entrepreneurs contribuent à la vitalité économique de notre région. Pour les aider à traverser cette crise, l’équipe de la CDEVR déploie tous les efforts nécessaires pour les accompagner devant les défis financiers causés par la situation actuelle", indique M. André Bellavance, président de la CDEVR et maire de Victoriaville. 

Rappelons que le PAUPME dans sa forme initiale, donc sans le volet AERAM, est toujours disponible. Les entreprises qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50 000$ peuvent soumettre leur demande, tant qu’elles remplissent les critères d’admissibilité.

Pour avoir plus de détails sur le programme d’aide et pour en faire la demande, les entrepreneurs sont invités à se rendre sur le site cdevr.ca/coronavirus.  

À propos de la CDEVR

La Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) est un OBNL dont la mission est de soutenir les entreprises locales dans leur développement économique afin qu’il soit durable, diversifié et innovant et favoriser leur prospérité tout en mettant de l’avant la synergie des acteurs du milieu, et ce, dans les secteurs industriel, commercial et de services, touristique, agricole et d’économie sociale.

Thématiques associées
CDEVRCorporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)économieéconomie localeMRC d'ArthabaskaPMEsituation d'urgenceurgencefinancementaide financièresubventionsprêtssoutiensoutien financierAlain St-PierreAndré BellavanceCOVID-19coronavirusmesures d'urgenceentrepriseentreprisesdéveloppement économique

  Fil de nouvelles