Publiée le

COVID-19: Aide financière pour les entreprises en zone rouge

Une fois de plus dans la crise économique liée à la pandémie de COVID-19, la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) agit comme un acteur de soutien de première ligne pour les entreprises impactées. La CDEVR a été mandatée par la MRC d’Arthabaska pour gérer le nouveau volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), pour le territoire.
COVID-19: Aide financière pour les entreprises en zone rouge

Le volet AERAM est en fait une bonification du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME), lancé par le gouvernement du Québec en avril dernier. Ce programme, rappelons-le, vise à favoriser l’accès à une aide financière pour maintenir, consolider ou relancer les activités des entreprises affectées par la pandémie de COVID-19. Le volet AERAM s’applique aux entreprises situées dans les zones rouges et dans un secteur d’activité économique impacté. L’entreprise admissible à ce volet pourra voir convertir en pardon de prêt l’équivalent de 80% de son prêt octroyé dans le cadre du PAUPME, et ce, en fonction de certaines conditions. Entre autres, elle devra avoir été visée par une ordonnance de fermeture pendant au moins 10 jours en octobre. Selon la prolongation de l’ordonnance de fermeture, le volet pourra s’appliquer pour les mois de novembre et décembre 2020.

Alain St-Pierre, préfet de la MRC d'Arthabaska "La situation actuelle amène son lot de défis aux entreprises et tout particulièrement aux commerces et services qui ont dû fermer leurs portes. Cette aide financière vise à les soutenir dans leurs activités afin de les aider à traverser la tempête", affirme M. Alain St-Pierre, préfet de la MRC d’Arthabaska.

Rappelons que le PAUPME dans sa forme initiale, donc sans le volet AERAM, est toujours disponible. Les entreprises qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50,000$ peuvent soumettre leur demande, tant qu’elles remplissent les critères d’admissibilité.

"Lors de la première vague, la CDEVR a reçu 234 demandes pour le PAUPME. Avec l’annonce du volet AERAM, le soutien est toujours aussi nécessaire en raison des impacts financiers négatifs qui affligent plusieurs secteurs de notre économie depuis le début de la pandémie, et encore plus depuis la 2e vague. Les entrepreneurs de la région ont plus que jamais besoin de soutien et c’est pourquoi l’équipe de la CDEVR met tout en œuvre pour les accompagner", explique M. André Bellavance, président de la CDEVR et maire de Victoriaville.

Pour avoir plus de détails sur le programme d’aide et pour en faire la demande, les entrepreneurs sont invités à se rendre sur le site cdevr.ca/coronavirus.

À propos de la CDEVR 

La Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) est un OBNL dont la mission est de soutenir les entreprises locales dans leur développement économique afin qu’il soit durable, diversifié et innovant et favoriser leur prospérité tout en mettant de l’avant la synergie des acteurs du milieu, et ce, dans les secteurs industriel, commercial et de services, touristique, agricole et d’économie sociale.


Consulter le communiqué original Thématiques associées
Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR)économieéconomie localeMRC d'ArthabaskaPMEsituation d'urgenceurgencefinancementsubventionsprêtssoutienAlain St-PierreAndré BellavanceCOVID-19coronavirusmesures d'urgencedéveloppement économiqueentrepriseentreprises

  Fil de nouvelles